25 juillet 2018 | News,

Succès au rendez-vous pour le Philanthropy Forum 2018 à Verbier

Swiss Philanthropy Foundation était présente au Festival de Verbier dans l’événement Philanthropy Forum ce week-end dans le cadre de la programmation off VF Unlimited, en collaboration avec la Fondation du Verbier Festival. Les tables-rondes, modérées par Etienne Eichenberger, ont rassemblé plus de 150 personnes, et ont permis d’aborder les thématiques de l’éducation et de la transmission sous le prisme de la musique et de la philanthropie.

Comment la musique peut être une promesse d’avenir pour la jeunesse ?
Si Emmanuel Kant disait de la musique qu’elle est « la langue des émotions », ces dernières années, son enseignement est devenu de plus en plus un outil pédagogique pour faciliter l’éveil et le développement, stimulant la partie émotionnelle et rationnelle du cerveau.
Parmi les intervenants de cette première table ronde du 21 juillet : Jorge Viladoms fondateur de la Fondation Crescendo con la Musica, qui vient en aide aux jeunes issus de milieux difficiles au Mexique en introduisant la musique dans les écoles obligatoires. La Fondation Vareille, représentée par sa fondatrice Hélène Vareille, œuvre également pour favoriser l’accès à la musique aux plus jeunes avec la mise en place de l’initiative « un violon dans mon école » en collaboration avec le canton du Valais. Michel Beytrison responsable de la scolarité obligatoire en Valais, a confirmé la réussite de ce projet, expliquant que la communication et la confiance ont été clés dans la mise sur pieds de cette collaboration.
Vincent Faber, Directeur de la Fondation Trafigura, dont les activités portent en outre sur des projets culturels et éducatifs, explique qu’il est prouvé que la pratique d’un instrument de musique « améliore les capacités d’apprentissage des jeunes enfants et développe leurs aptitudes sociales et de collaboration ».

Transmission, musique et philanthropie
La deuxième table ronde du 22 juillet était consacrée aux défis et opportunités qui s’offrent aux jeunes lorsqu’il s’agit d’hériter – ou non – des connaissances et des valeurs de leurs aînés.
Marina Mahler a notamment partagé son témoignage en tant que petite fille du compositeur Gustav Mahler, sur le rôle de la musique dans sa vie et la manière dont elle œuvre aujourd’hui pour transmettre ce qu’elle a reçu.

A ses côtés, Peter Vogel, Debiopharm Chair of Family Philanthropy – IMD, a expliqué que l’on assiste aujourd’hui à un changement de paradigme dans la sphère professionnelle avec des business leaders qui développent une approche différente de leurs aînés, autour notamment de l’intelligence émotionnelle, où les arts et la musique trouvent leurs places.

« La musique fait partie de l’éducation, on ne peut pas rêver la transmettre mais faire de l’héritage du passé l’objet d’un débat » Frère Samuel, Philosophe

Forte de cette première édition, l’initiative Philanthropy Forum, en collaboration avec le Verbier Festival sera reconduite en 2019 et 2020.

© Crédit photographie : Nicolas-Brodard, Verbier Festival